Biofilmographie de Daniela de Felice

Daniela de Felice naît à Milan (Italie) en 1976.


Elle étudie le dessin et l'histoire de l'art à Novara. Puis à 17 ans, le bac en poche, elle quitte l'Italie pour étudier la « Narration Visuelle » à l'ERG de Bruxelles.

C'est à ce moment qu'elle découvre le cinéma d'Alain Cavalier, dont la liberté la bouleverse.
En 1999, elle réalise « Coserelle » un premier film qui sera diffusé dans de nombreux festivals. Ensuite elle revient en Italie et travaille au sein de FABRICA, aux cotés d'Oliviero Toscani.

En 2006, elle co-réalise « (G)rêve général(e) », avec Matthieu Chatellier, son complice et compagnon d'aventures. Le film décrit une jeunesse de province qui fait l'apprentissage de l'engagement politique. Il est diffusé à Visions du Réel à Nyon, aux rencontres de Gindou, Corsica Doc, Traces de Vies…

En 2007 elle réalise « Libronero », douloureux portrait d'une famille écrasée par l'autoritarisme. Le film est beaucoup diffusé et reçoit le « Prix du Pavillon » au festival Coté Court de Pantin, montré à Mostra del Nuovo Cinema di Pesaro.

Parallèlement à son travail de réalisation, Daniela de Felice est aussi monteuse, notamment, en 2009, pour « Voir ce que devient l'ombre » de Matthieu Chatellier, portrait de Cécile Reims et Fred Deux. (Sélection Cinéma du Réel 2011, prix de l'œuvre de l'année de la SCAM et étoile de la SCAM).

Elle monte également « Doux Amer » de Matthieu Chatellier, aussi sélectionné au Cinéma du Réel.


En 2013, elle réalise « Casa » sélectionné en competition et primé au Cinéma du Réel et aux Rencontres de Cerbère. Sélectionné à Visions du Réel à Nyon, aux Rencontres de Gindou et à Dok Leipzig.

 

 

BIOFILMOGRAPHY

Daniela de Felice was born in Milan in 1976.

After she graduated in drawing and fine arts' history at Novara highschool, she left Italy and moved to Brussels to study "Visual Narrative" at ERG. She then discovered Alain Cavalier's cinema, which radically changed her way to look at the world.

In 1999 she directed her first film, "Coserelle", which was screened in several festivals. Back to Italy, she worked at Fabrica where she collaborated with Oliviero Toscani.

In 2006 she co-directed "General Strike, I Have A Dream" with Matthieu Chatellier, a film about young people experimenting political commitment. The film was selected in several festivals including Visions du Réel in Nyon, the Rencontres cinéma de Gindou, Corsica Doc, and Traces de vies.

In 2007 she directed "Libronero", a painful portrait of a family, screened in numerous festivals and awarded the "Prix du Pavillon" at Côté Court short film festival in Pantin.

As an editor Daniela de Felice also collaborated to Matthieu Chatellier´s films "Drawn by The Shadow" and "Doux Amer", both selected at Cinema du réel in 2011 and awarded several prizes.

In 2013 she directed "Casa", which premiered at Cinéma du réel and won a jury´s special mention.